Galère sur les mise à jour automatique dans WordPress (extensions et core)

Depuis quelques jours je m’étais rendu compte qu’il m’était impossible de faire des mises à jour automatiques. Lorsque je le faisais j’obtenais un message du type

Impossible de créer le dossier /home/chemindemoninstallwordpress/wp-content/upgrade/nomduplugin.tmp

Après avoir parcouru pas mal de pages et essayé des chmod dans tous les sens, la suppression du dossier upgrade, nettoyage du fichier .htacces, etc. je me suis rendu compte que c’était le plugin AskApache Password Protect qui me bloquait les mises à jour.

Je l’ai donc désactivé pour le moment, je me pencherai de nouveau sur ce problème dans quelques jours… si j’ai le temps 😀

Les plugins indispensables à votre blog WordPress

WordPress étant très léger à la base niveau fonctionnel, ce qui n’est pas un mal d’ailleurs mais les plugins deviennent vite indispensables. C’est ce que j’ai découvert il y a quelques mois depuis que j’ai débuté l’utilisation de WordPress et WordPress MU en production pour plusieurs clients.

Quelques plugins ou extensions comme on dit en bon François :

  • All in One SEO Pack : permet l’optimisation du référencement de votre blog par l’ajout de d’informations au titres des pages, etc.
  • Google News Sitemap : création du sitemap automatique
  • Improved Include Page : insertion du contenu de pages à des endroits sur votre blog, permet d’éviter les textes des templates trop statiques
  • WP Super Cache : pour alléger un peu l’utilisation de votre serveur

Pack français pour CodeColorer 0.9.5

CodeCorer est une extension permettant la coloration syntaxique de code.

Petit exemple de la coloration d’un bloc de code php :

if ( $tutu == 'titi') {
  echo "toto";
} else {
  $tata = 1 + 5;
}

Bon ok, c’est n’importe quoi ce code mais c’était simplement pour une petite démo :-).

Voyant sur le site de l’auteur qu’il n’y avait pas de traduction française, j’ai décidé de me prendre un petit quart d’heure afin de la faire. Vous pouvez la télécharger depuis mon blog ou bien visiter la page de son auteur.